Galerie de photos:

(Ottawa) –  Plus de 80 invités ont assisté à An Election Primer for Diplomats (« Un aperçu des élections pour les diplomates »), le tout premier événement organisé par le Programme de participation parlementaire et diplomatique de l’Université Carleton.

Roseann O’Reilly Runte, présidente de l’Université Carleton, a donné le coup d’envoi pour une table ronde qui rassemblait Fen Hampson, directeur de la Norman Paterson School of International Affairs,  ainsi que Christopher Waddell et André Turcotte de l’école de journalisme et de communication. M. Waddell est un ancien chef de bureau parlementaire pour CBC National News, où il était responsable des nouvelles en matière de politiques et d’élections, et M. Turcotte a occupé le poste de conseiller et d’enquêteur politique. Tous trois figurent régulièrement dans les médias à l’échelle nationale. Maureen Boyd, directrice du Programme, a présidé la discussion.

En prenant l’exemple de quelques circonscriptions clés, les experts ont expliqué les conditions électorales nécessaires pour obtenir un gouvernement majoritaire, et l’effet des sondages sur la couverture médiatique et les stratégies des partis. Ils ont discuté du rôle des politiques, y compris des politiques étrangères, dans l’élection, puis se sont penchés sur les éléments à surveiller jusqu’au jour de l’élection.

Une réception a suivi la table ronde.

L’auditoire comptait des ambassadeurs, des hauts-commissaires et des diplomates chargés des rapports politiques et d’affaires en provenance de plus de 40 pays, ainsi que des membres du Conseil des gouverneurs, des doyens, des professeurs et des représentants d’organismes qui favorisent les meilleurs aspects de la vie politique et publique. Figuraient également à la liste d’invités Derek Burney, avec son expérience d’ancien chef d’état-major pour le premier ministre Brian Mulroney et d’ambassadeur canadien à Washington; Goldy Hyder, ancien stratège politique et actuellement cadre supérieur chez Hill & Knowlton; Dianne Brydon, directrice générale des Services d’apprentissage et d’accès à la Bibliothèque du Parlement; Jean Paul Ruszkowski, président directeur-général du Centre parlementaire; et Francis LeBlanc, ancien député et membre du Conseil de l’Association canadienne d’ex-parlementaires.

L’événement a été organisé en partenariat avec l’Association Diplomatique d’Ottawa, et grâce à son soutien.

Le Programme de participation parlementaire et diplomatique de l’Université Carleton entend servir les communautés parlementaire et diplomatique : en offrant des informations non partisanes sur les politiques publiques aux parlementaires qui se penchent sur la législation et les problèmes qui touchent le gouvernement du Canada; en offrant également aux diplomates des informations fiables et non partisanes ainsi que de l’expertise sur les enjeux politiques et de politiques publiques que devront affronter le Canada et le monde entier.

Le Programme de participation parlementaire et diplomatique de l’Université Carleton peut mobiliser l’appui et les ressources des cinq facultés de Carleton : les affaires publiques, les arts et les sciences sociales, la Sprott School of Business, les sciences, et le génie et le design. Carleton occupe une position stratégique à titre d’université de la capitale et dispose des ressources nécessaires pour offrir ces services d’orientation par l’entremise de spécialistes et de leaders reconnus à l’échelle nationale, certains œuvrant au sein de la communauté de Carleton, d’autres à l’extérieur de celle-ci. Le Programme est sous la direction de Maureen Boyd, agrégée supérieure de la NPSIA.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *