Galerie de photos:

 

Selon Glen Hodgson, économiste en chef du Conference Board du Canada, la chute du prix du pétrole signifie que l’industrie pétrolière et gazière du Canada enregistre des pertes de 40 milliards de dollars en 2015, en plus de voir sa croissance diminuer d’entre 25 et 30%.

La présentation de M. Hodgson a eu lieu dans le cadre d’une table ronde spéciale suivie d’une réception, le lundi 11 mai 2015 au 1, rue Wellington. Velma McColl, directrice au Earnscliffe Strategy Group, a animé la soirée.

Alex Ferguson, vice-président des politiques et du rendement de l’Association canadienne des producteurs pétroliers, a placé les pertes au même niveau que le revenu total de l’industrie minière du Canada, et en a souligné l’impact considérable sur le pays.

Pourtant, a relevé Adam Sieminski, administrateur à l’Agence d’information sur l’Énergie (EIA) des États-Unis, le consommateur moyen profite d’une baisse des coûts énergétiques. Aux É.-U., la moyenne des ménages disposera de 750$ de plus cette année.

Quel que soit le prix du pétrole, a soutenu James Meadowcroft, détenteur de la chaire de recherche du Canada en gouvernance pour le développement durable à l’Université Carleton, les responsables des politiques doivent se concentrer sur les changements climatiques, ce qui exige un encadrement politique ainsi qu’une transition à long terme en vue de diminuer les émissions de carbone.

Les conférenciers ont discuté de l’effet du faible prix du pétrole sur les provinces, le gouvernement fédéral et les économies mondiales. Plus de 160 personnes se sont inscrites à l’événement, dont notamment plusieurs députés et membres du personnel gouvernemental, des cadres supérieurs du gouvernement appartenant à RNCan, à EC et au MAECD, ainsi que bon nombre d’ambassadeurs et d’autres hauts diplomates, des représentants d’organismes d’affaires et non gouvernementaux, et des membres du personnel et du corps étudiant de l’Université Carleton.

Cette activité a été organisée avec le soutien de James Rajotte, député et président du Comité permanent des finances; Nathan Cullen, député et porte‑parole de l’Opposition officielle en matière de Finances; et Geoff Regan, député et vice-président du Comité permanent des ressources naturelles.

Velma McColl, directrice au Earnscliffe Strategy Group, a préparé une présentation PowerPoint que vous trouverez en suivant ce lien.

Adam Sieminski, administrateur à l’Agence d’information sur l’Énergie (EIA) des États-Unis, a préparé une présentation PowerPoint que vous trouverez en suivant ce lien.

Le compte rendu de la discussion, rédigé par Nichole Ekkert-Vine, étudiante de l’Université Carleton, est disponible ici.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *